Découvrir

Activités loisirs

Bouffée d'art

Saveurs & Savoir-faire

Séjourner

Pratique

Le territoire, en dates

Le pays Charolais-Brionnais, c'est une riche histoire. Voici, résumés en quelques lignes, plusieurs siècles d'un long parcours, où se rencontre particularités locales et histoire nationale...

  • Portail du prieuré d'Anzy-le-Duc

Préhistoire, Antiquité et Haut-Moyen-âge

22 000 à 17 000 av. J-C : C'est l'époque du Solutréen, dernière phase du Paléolithique, période préhistorique ayant vu l'apparition de l'Homo sapiens (ou "homme anatomiquement moderne"). C'est aussi la période où ont été réalisés les fameux silex de Volgu, conservés aujourd'hui au musée Denon de Chalon-sur-Saône, et qui font parties des plus anciens témoignages de l'occupation humaine en Charolais-Brionnais.

58 av. J-C : Depuis le VIème siècle avant J-C, le territoire fait partie des possessions d'une puissante tribu celte, les éduens, dont la capitale était Bibracte sur le Mont-Beuvray. Pour faire face à l'invasion du peuple helvète, les éduens demandent l'aide de Rome en 58 av. J-C. L'armée de Jules César vainc l'armée helvète à la bataille de Bibracte. Certains historiens situent le lieu de cette bataille sur l'actuelle commune de Montmort, au nord de notre territoire. Suite à cette victoire, Jules César décide d'envahir la Gaule, qui aboutira à l'occupation romaine au début de notre ère.

534 : Après plusieurs siècles d'occupation romaine, la Gaule est successivement envahie par plusieurs peuples barbares, tels les Burgondes au Vème siècle, puis les Francs, qui occupent le territoire bourguignon à partir de 534.

999 : Le Haut-Moyen-âge, c'est aussi l'époque où sont fondés les grands monastères. Charlieu vers 875, Perrecy-les-Forges et Anzy-le-Duc en 876, Paray-le-Monial en 973. 999, c'est la date où le monastère de Paray-le-Monial est donné à l'abbaye de Cluny, qui va progressivement étendre son pouvoir sur le territoire et demeurait pendant plusieurs siècles la principale puissance localement.

  • Philippe le Hardi

Au coeur de l'histoire des ducs de Bourgogne...

1237 : C'est la date à laquelle le duc de Bourgogne Hugues IV rachète le comté de Chalon dont les régions de Charolles et de Bourbon-Lancy font partie. Le Brionnais dépendait pour une part directement du duché de Bourgogne, pour l'autre du comté de Mâcon, qui intègre en 1239 les propriétés du roi de France (domaine royal).

1272 : Le duc Hugues IV, à sa mort, détache la région de Charolles, pour créer le comté de Charolais, délimité par l'Arroux à l'Ouest et les monts du Charolais jusqu'à Mont-Saint-Vincent à l'Est. Il donne le comté à sa petite-fille Béatrix, dame de Bourbon et rien moins que belle-fille du roi de France, saint Louis, par son mariage avec Robert de France !

1390 : Philippe le Hardi, qui inaugure la dernière lignée des ducs de Bourgogne, rachète en 1390 le comté de Charolais pour le réintégrer dans ses domaines. Cela lui coûtera la bagatelle de 60 000 francs-or, prélevés en partie sur la dot de sa belle-fille, Marguerite de Bavière, épouse du futur Jean sans Peur.

1477 : A la mort du dernier duc de Bourgogne, Charles le Téméraire, arrière-petit-fils de Philippe le Hardi, le duché de Bourgogne retourne dans le domaine royal, sauf le comté de Charolais. Il en est à nouveau détaché en 1493 pour entrer dans les possessions de Philippe de Habsbourg, dit Philippe le Beau, petit-fils du Téméraire et futur roi d'Espagne par mariage.

L'épopée moderne...

  • Canal du Centre à Palinges

1684 : Après avoir été longtemps la propriété des rois d'Espagne, le comté de Charolais leur est confisqué et transmis, en remboursement de dettes, au prince de Condé.

1724 : C'est la date de fondation, par lettres patentes du roi Louis XV, des forges de Villefay à Gueugnon, propriété du marquis de la Tour-Maubourg, futur maréchal de France. Et l'industrie apparaît dans nos contrées...

1747 : Cette année-là, un certain Emiland Mathieu effectue un voyage de 17 jours pour vendre ses bovins sur le marché de Poissy. C'est à cette époque que l'engraissement (embouche) et le commerce des bovins pour leur viande connaît un essor significatif...

1761 : Il en aura fallu du temps, mais le comté de Charolais retourne enfin dans le domaine royal...

1783-1793 : Le percement du canal du Charolais (appelé aujourd'hui canal du Centre), effectué en 10 ans, va permettre de désenclaver le territoire en reliant le bassin de la Loire à celui de la Saône. Sur son parcours, l'industrie de la céramique va s'épanouir...

1867 : Le chemin de fer arrive avec la ligne Moulins-Mâcon, qui dessert notamment Digoin, Paray-le-Monial et Charolles !

1940 : Désormais spécialisé dans l'élevage bovin et l'embouche, tout en conservant quelques sites industriels dynamiques (l'usine Puzenat à Bourbon-Lancy, les forges de Gueugnon, la faïencerie de Digoin ou la fabrique de carrelage de Paray-le-Monial), le territoire connaît des heures sombres. Suite à l'armistice de juin, le territoire national est scindé en deux par la ligne de démarcation, qui suit, en Saône-et-Loire, le tracé du canal du Centre, avant d'être déplacée quelques kilomètres plus au sud.

1972 : Après le canal du centre et le chemin de fer, la route nationale 79 (RCEA) devient le principal axe de dessert du territoire...

2004 : Création du syndicat mixte du Pays Charolais-Brionnais ! Plus de 120 communes, qui décident de préparer l'avenir ensemble...

Nous suivre

Facebook Twitter YouTube

le charolais-brionnais
est candidat
au patrimoine
mondial de l'unesco

je donne mon soutien
déjà
11 530
Pays Charolais Brionnais - Tourisme & Loisirs
8 offices de tourisme :

Charolles et CharolaisDIGOIN Val de loireParay-le-Monial et environsPays ClayettoisPays de GueugnonSud BrionnaisTerritoires Bourbon-Lancy et Issy-l'EvèqueTerritoires de Marcigny et Semur-en-Brionnais

Offices de Tourisme de France Ville d'Art et d'Histoire
Bourgogne Saône et Loire Vous en voulez plus ? Découvrez notre région !
Vous êtes conquis ?

Venez faire votre vie
en Charolais-Brionnais

Bourgogne Conseil régional L'Europe s'engage en Bourgogne Bourgogne gouvernement Union Européen

Pays Charolais-Brionnais (Pôle d'Equilibre Territorial et Rural)
7 rue des Champs Seigneur - 71600 PARAY LE MONIAL - Téléphone 03 85 25 96 36 - Fax -